Un mois pour côtoyer les sommets ?

Un mois pour côtoyer les sommets ?

1
PARTAGER

L’édito du mois, ou retour dans un court éditorial sur le ou les événements marquants du mois écoulé. Avec ce billet, retour sur ce mois d’octobre 2015 marqué à la fois par des gros mouvements dans l’industrie esportive, mais aussi et surtout par l’événement de l’année : les Worlds en Europe dont les audiences devraient atteindre… des sommets.

Tout est une question de sommets ce mois-ci. Rarement l’industrie du sport électronique n’avait connu une telle activité en aussi peu de temps. Nous n’avons arrêté ces dernières semaines de parler sur IEWT de ces nouveaux acteurs, de Yahoo à Alisher Usmanov en passant par MTG. Nourris par les chiffres du poids économique et des audiences actuelles de l’esport, mais aussi et surtout ceux des prévisions, nombreux sont ceux qui veulent aujourd’hui débarquer dans ce milieu, motivés par cette promesse de le voir devenir, à court et moyen terme, une activité incontournable. Yahoo, nous en avons parlé, mais aussi Amazon depuis l’an dernier, et bientôt de nombreux groupes médias, il semble évident que tous les acteurs majeurs de la scène esport seront bientôt appuyés par des monstres économiques.

En France, l’actualité est certes un peu plus calme, mais le schmilblick avance. Nous avons parlé à plusieurs reprises d’un autre « sommet » ces derniers jours, l’eSport Summit. Ces conférences et keynotes qui s’adressaient à un public pas forcément très connaisseur de l’esport et de son fonctionnement auront permis à ces gens de récupérer des informations, puis de s’entretenir avec ceux qui font l’esport en France. Ou de ceux qui font de l’esport… et de l’argent, car certains acteurs du milieu associatif auraient aimé être représentés.

Le compte rendu de ces interventions diverses a d’ailleurs ensuite été remis par Matthieu Dallon à la secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire.

llewellys-matthieu-dallon-axelle-lemaire

Si l’ESWC était encore le plus gros événement annuel hors-Corée il y a quelques années, la situation a changé, et c’est d’autant plus vrai en ce week-end très chargé. D’un côté, la DreamHack Cluj, de l’autre, et c’est ce sur quoi nous allons nous arrêter, les Worlds, qui auront offert un mois de grand spectacle au public.

C’est la première fois depuis la saison 1 (mais est-ce vraiment comparable…) que les finales mondiales ont lieu sur le territoire européen. De Paris à Berlin, en passant par Londres et Bruxelles, ce mois a offert un superbe spectacle aux fans de League of Legends, mais pas seulement. Aux fans de LoL, parce que nombre de surprises ont eu lieu, entre l’échec total des équipes chinoises et le superbe parcours des européens. Aux autres aussi, grâce à une qualité de contenu inégalée.

Notons tout de même ce mois-ci une démonstration de force de celui qui est considéré (à juste titre ?) comme le meilleur public du monde, celui qui brandit des baguettes. Le soutien apporté à Fnatic et Origen était absolument incroyable lors de la phase de groupe à Paris, avec une foule prête à lâcher des « Olé » à chaque creep (sic) tué par les bandes à YellOwStaR et sOAZ, une ambiance qui a renforcé le crédit et la dimension spectacle du show. La marche en avant de Riot, qui se permet aujourd’hui de ne recruter que ce qui se fait de mieux aux divers niveaux de prod’ continue, et ces Worlds en sont un exemple frappant.

Ah, et parce qu’il n’y a pas que chez Riot que le talent est présent, un petit hommage à celui qui lit régulièrement ce blog et qui a offert aux viewers d’O’Gaming du « concentré de hype en 1080p ».

O’Gaming qui est d’ailleurs en France l’un des grands gagnants de ce mois, et du passage de la caravane Riot dans l’hexagone. Un pic de viewers depassé, pour ne pas dire explosé plusieurs fois, et une audience mensuelle pour octobre qui devrait être au-delà des espérances pour la bande à Chips, Noi, Zaboutine & co. A titre d’info, la chaîne OG.LoL avait déjà fait plus d’audience au deuxième jour des Worlds que lors du mois de septembre.

Les chiffres globaux du mois devraient être connus d’ici mardi ou mercredi, et vous les retrouverez évidemment, comme chaque mois, sur In esport we trust. En attendant, rendez-vous demain devant vos écrans pour le deuxième sacre mondial de SKT la grande finale des Worlds.

Ah, et merci à ceux qui ont donné leur voix pour défendre IEWT lors de la première phase des Golden Blog Awards, dont les finalistes seront normalement annoncés dans les heures à venir. Qu’importent les résultats, à vous qui lisez, qui partagez, qui commentez ou retweetez le contenu du blog, merci, tout simplement.

 

Crédit image header : LoL Esports

1 commentaire

REPONDRE