Swarm launch, done !

Swarm launch, done !

2
PARTAGER

Hier soir, 11 mars, l’Europe avait rendez-vous à Versailles pour l’arrivée (tant attendue) de la première extension de Starcraft 2, j’ai nommé Heart of the Swarm. Pour l’occasion, un event était organisé par Blizzard via Turtle Entertainment, l’entreprise qui gère l’ESL France, c’était le Swarm Launch. Malgré la petite vingtaine de kilomètres entre mon domicile et Versailles, la neige (et la flemme, il faut le reconnaître) a eu raison de mon envie de faire le déplacement, et c’est comme tout le monde sur le stream (anglais) que j’ai suivi cette soirée. L’avantage, quand tu es chez toi, c’est que tu peux regarder en même temps le stream et twitter, où #swarmlaunch a été le point de ralliement de centaines de milliers de personnes.

Blizzard avait ces dernières semaines fait monter le suspens, avec de belles vidéos.

 

 

Au programme de la soirée, des rencontres au sein d’un mini tournoi rassemblant 4 des meilleurs joueurs européens (Stephano, WhiteRa, Lucifron et Grubby) lors de BO3. En ce qui concerne les animateurs de la soirée, ReDeYe était à la présentation, DApollo à l’analyse technique post-game, et le duo Tasteless/Artosis aux commentaires : ce qui se fait de mieux, tout simplement. Sur un côté, pour les plus difficiles, P&T ont été dépêchés pour assurer un commentaire en français de la soirée.

L’orga, made in Turtle, était tout à fait correcte, malgré quelques bugs de stream, quoiqu’aient pu en dire certains sur twitter. C’est un point que j’ai relevé, et qui me dérange.

 

 

Dérapage, frustration de la part d’Alt-Tab de ne pas avoir eu en charge l’organisation du Swarm Launch parisien, ou petit tacle gratuit entre concurrents de l’entertainment eSportif, peu importe. Ce n’est juste pas la première fois que des membres de la nébuleuse OGaming/Alt-Tab  Productions critiquent ouvertement leurs concurrents. Déjà, après l’ESWC 2012, certains avaient fait de vives critiques sur le tournoi Starcraft 2, et parlaient d’organiser « un vrai tournoi ».

Il n’est pas question pour moi ici de remettre en cause le travail effectué par cette troupe, et j’ai été l’un des premiers à l’écrire, jusqu’à un article très récent (sur aAa), après l’Iron Squid 2. Je n’ai rien à redire sur les events qu’ils organisent, mais il y a clairement des dérives dans les manières. Si une grande partie des membres d’OGaming est constituée de passionnés d’eSport, quelques éléments semblent malheureusement n’être que des arrivistes, n’ayant que trop peu de respect pour ceux qui étaient déjà actifs dans le sport électronique longtemps avant eux. Les Turtle Entertainement, Oxent, Alt-Tab Prod et autres GeeX Events ont, je pense, plus à gagner à se serrer les coudes sur la petite scène française, que de se rentrer dedans.

Oui, le Swarm Launch n’était pas du niveau d’un Iron Squid, d’ailleurs, quel autre tournoi actuel est du niveau du Squid ? Aucun. Mais n’oublions pas qu’il ne s’agissait pas hier soir d’un tournoi, mais simplement d’une animation pour le lancement d’un jeu. N’oublions pas que Turtle ne fonctionne pas avec les mêmes moyens qu’Alt-Tab, et par la même occasion, que le mécénat n’a jamais fonctionné sur du long terme. Et n’oublions pas qu’une entreprise comme Turtle avec ses 13 années d’existence mérite un minimum de respect.

Une fois n’est pas coutume, je vais m’auto-citer (#chevillesquienflent) :

 

Car oui, une fois qu’on s’habitue aux Squid, IPL (oh tiens…) & co, les tournois moins bling-bling paraissent fades. Sur twitter toujours, hier soir, Yassine (manager Europe pour l’équipe MVP) le disait explicitement. Oui, à côté de l’ambiance du Squid, c’était fade. Et c’est là que ça pose problème : tous les organisateurs de ces énormes tournois finissent de la même façon : KO. Ces entreprises habituent les joueurs et le public à des tournois qui sont au final largement au dessus de leurs moyens, c’est un effet pervers du « système eSport », et c’est assez inquiétant pour le futur.

Bref, fin de la parenthèse, et retour à l’essentiel : le swagg swarm est parmi nous. Enjoy !

2 COMMENTAIRES

  1. Hello,

    Ton article est très juste sur la plupart des points que tu abordes (tu es bien informé :D).

    Je tiens juste à préciser ceci: lorsque des icônes d’ALT TAB PRODUCTIONS prêtent leur image à un évènement qui a des problèmes techniques, 99% du public attribuera ces problèmes à ALT TAB PRODUCTIONS / Ogaming. C’est l’image de notre société qui est atteinte par les erreurs des autres, et cela n’est pas acceptable.

    J’ajoute que toutes les entités que tu as citées font un travail formidable depuis des années. Ils ont construit ce que le sport électronique est aujourd’hui en France.

    • Salut Thud, et merci pour ton commentaire :)

      Je n’ai pas grand chose à répondre à ton post, tes remarques sont tout à fait juste(ifiées), et je les comprends. Je ne reviendrai pas sur les critiques que j’ai formulé dans ce billet, je pense de toute manière que tu as parfaitement fait la part des choses (je n’ai aucune inquiétude à ce sujet)

      Comme tout fan d’eSport, je te/vous souhaite bon courage pour le futur :)

REPONDRE