La France, ce pays qui n’aime pas Dota 2

La France, ce pays qui n’aime pas Dota 2

16
PARTAGER

Ce samedi, Steam vient de battre (une nouvelle fois) son record de joueurs connectés simultanément, avec un pic à près de 12,6 millions. Un chiffre assez impressionnant, dont on se dit qu’il a été favorisé par l’actualité esportive très chargée de ce week-end, en particulier avec la superbe DreamHack Cluj où les français d’Envy Us se sont imposés. Oui, mais non, c’est une petite surprise, CSGO n’est pas le jeu numéro 1 ce week-end sur Steam.

pic-steam

pic-steam-games
Dota 2, CSGO et TF2. L’effet Overwatch pour ce dernier ?

C’est ce bon Dota 2 qui arrive en tête, de peu certes, mais avec un nombre de joueurs remarquable. Mais ce qui est d’autant plus remarquable, c’est qu’il aura fallu quelques minutes au profane de Dota 2 que je suis pour en trouver la raison.

La raison se situe à Singapour, et se nomme Nanyang Championships, un tournoi à 200000$ (avant crowdfunding), rassemblant 10 top teams (Team Secret, Virtus.pro, Fnatic, Vici Gaming, CDEC Gaming, LGD Gaming, Digital Chaos, EHOME, Team Liquid et Mineski) avec pas moins de 100000$ plus 48% du crowdfunding pour la première place.

auditorium-nanyang-championships-dota2
Le Suntec City Auditorium, à Singapour, lieu du tournoi

Un tournoi rassemblant la crème de la scène mondiale, un cashprize proche (après crowdfunding) de celui de la DH Cluj ou même supérieur à celui de l’ESWC, et… silence radio sur les sites d’actu français. Rien sur Millenium, aucune trace chez team-aAa ou EsportActu, il n’y a aucun article français qui résume ou même évoque l’existence de ce tournoi. Alors que les tournois à plusieurs centaines de milliers d’euros, voire à plusieurs millions (The International 5 à 18,5M€, mais aussi Dota 2 Asia Championship à 3M€ et Frankfurt mi-novembre également pour 3M€) s’enchaînent, la France reste complètement imperméable au MOBA de Valve. Désamour profond, jeu trop élitiste (syndrome Quake), ou manque de casters à la Chips & Noi pour ramener du public ? Difficile à dire… et c’est bien dommage.

Ah, et du coup, c’est Team Secret qui s’est imposé en finale face à Vici Gaming, et EHOME complète le podium.

Credit image header : Redbull Esports

16 COMMENTAIRES

  1. Je comprends pas trop ce qui te surprend, c’est juste un cercle vicieux : la communauté FR sur Dota2 est petite, donc tu trouves peu de gens pour écrire régulièrement dessus, donc pas de gens pour écrire ces news sur les sites d’actus en question, donc pas de news.

  2. Quand tu tiens un site d’actualité qui se veut « source de news sur la scène esport », tu ne peux pas à ce point mettre de côté un jeu dont le circuit est observé par autant de monde, et où les cashprizes s’élèvent à presque 30 millions sur une saison, c’est presque du déni.
    Personne ne veut newser du Shootmania tellement la communauté est petite et les tournois insignifiants, pourtant, chaque tournoi est newsé, des rédacteurs se chargent de relayer. Je ne comprends pas pourquoi on ne parle de Dota 2 qu’une fois par an. Une brève de 5 lignes pour relayer les résultats ça mange pas de pain. La conséquence, c’est qu’aujourd’hui, je pense que la majorité des gens qui suivent l’esport savent « l’importance » de la scène Dota 2, et que c’est un jeu majeur.

  3. Je pense qu’effectivement ça manque de personnalités liées à Dota en France, des vidéos tutos… A l’époque où j’ai voulu me mettre au jeu et le comprendre un minimum, ça aurait été bienvenue. Faut vraiment s’accrocher pour adhérer au jeu.

    Et comme le souligne SekYo, c’est aussi lié à la communauté. Est-ce qu’on a des chiffres sur le nombre de joueurs français Dota 2 ? Imo c’est faible.

    Tu compares à Shootmania, ok, mais mine de rien la communauté a été active un temps, il y a l’héritage Quake, les lans françaises ont proposé quelques tournois, bref ça a joué un minimum sur Shootmania, la politique Nadeo aidant aussi à la « survie » médiatique du jeu.

    Des tournois Dota 2 en France, j’en ai même pas un en tête.

  4. Je suis complètement d’accord avec SekYo, il a très bien expliqué la situation.
    Il y a toujours des jeux qui ne percent pas dans une région du monde, que ce soit un pays ou un continent entier. Shootmania par exemple est connu en France mais pas dans le reste du monde … Mais c’est aussi un effet pervers de sa communication.

    @L4p: l’ESWC 2013 ?

  5. Je ne suis pas en désaccord avec ce que dit SekYo, c’est complètement logique. Là, je veux juste qu’on se place côté site d’actualité. Est-ce qu’il n’y a pas quelque part un « devoir d’information » sur l’actualité de l’un des 4 grands jeux de la scène esport ? Parce que relayer des résultats, ça n’implique pas de connaître la scène du jeu.
    Sinon, aAa n’irait jamais copier chez VaKarM pour du contenu CS… <:o))

  6. « Des tournois Dota 2 en France, j’en ai même pas un en tête. »
    La dreamhack Tours 2015 en offline a reçu des top teams mondiales, et online dota2.fr se charge d’hoster un championnat à 5 division qui fait concourir une centaine d’équipes plusieurs fois par an. L’échec de Dota2 en France vient surtout de la complexité du jeu, pourquoi on irait s’embêter à apprendre ça alors que tous les potes sont déjà sur League of legend, bien plus axé sur les joueurs « casuals ».

    • Pas de Dota à la DH Tours, désolé. Tu confonds peut-être avec la DreamLeague organisée par DreamHack AB qui se déroulait en même temps.
      Et pour ce qui est des tournois offline en France, à part l’ESWC et l’Insalan, les compétitions ne sont pas légion :(

  7. Un devoir d’information, certainement. Mais par rapport à quoi ? A qui ?
    A des investisseurs ? Un patron ? Si la demande n’est pas suffisamment forte ou les chiffres pas suffisamment bons, ce seront le(s) premier(s) à arrêter.
    A la cible du site à la limite … Mais dans ce cas on retombe dans la situation dénoncée par le lama de Vakarm. Encore faudrait il quelqu’un de motivé pour aller « copier » sur le site du voisin…

    • Dans l’idée, la situation actuelle, c’est un peu comme si le Figaro ou le Monde décide de faire une rubrique politique internationale, mais sans y parler de la Russie, parce qu’ils n’ont pas de spécialistes pour en parler. (toutes proportions gardées évidemment :D)

      • Sauf que sur la plupart des sites que tu as cité, les rédacteurs sont bénévoles, c’est donc compliqué à les forcer à quoique ce soit (ou alors ça marche un temps seulement) si le sujet les intéresse pas.
        Forcer les gens à écrire sur un sujet qu’ils n’aiment pas, ça ne va marcher que si les mecs sont payés pour, et encore, ce sera dur d’avoir du contenu de qualité.

  8. « Rien sur Millenium, aucune trace chez team-aAa ou EsportActu, il n’y a aucun article français qui résume ou même évoque l’existence de ce tournoi.  »
    Ben non, c’est faux. Sauf si on ne connaît que ces trois sites.

  9. En quoi des commentateurs style comme Chips et Noi vont ramener du public? juste parce que ça gueule à chaque last hit?

    Les commentateurs de la Frogged TV me vont trés bien.

    • Ce n’était pas un jugement de valeur, c’est juste qu’en France, on a vu que les commentateurs qui sont devenus les plus populaires sont ceux qui mettent l’accent sur l’aspect spectaculaire du cast, et non sur l’analyse technique fine.

  10. trop de lolfags en France… jeu trop compliqué pour les kikoos, pas assez de pub, du coup les grosses structures ne s’y intéressent pas. du coup : aucune grosse équipe Française pour représenter à l’international par manque de moyens (pas de possibilité de bootcamp ni rien… sachant que le niveau global sur dota est extrêmement élevé)

REPONDRE