G2A non grata

G2A non grata

5
PARTAGER

L’information vient d’être publiée outre-Atlantique par le Daily Dot Esports, il semblerait que le tout puissant Riot Games ait décidé de s’attaquer à un sponsor très visible depuis quelques mois dans l’esport, le « marketplace » G2A.

A la base du conflit, la mise en avant sur le site de G2A du site LoLBoost.net, dont les services comprennent notamment achat de comptes ou boosting d’elo, ce qui est contraire aux CGU de Riot Games. Le problème ? Quatre équipes présentes aux Worlds à Paris en ce moment sont habituellement sponsorisées par G2A : CLG, H2k, cloud9 et paiN Gaming, et vous remarquerez que leurs tenues n’affichent pas les couleurs de ce sponsor devenu « gênant » pour Riot, à la demande de ce dernier.

Décision provisoire ou ban définitif à venir pour G2A ? Difficile à dire pour le moment. En revanche, c’est une nouvelle démonstration de la puissance et de l’implication de l’éditeur américain sur sa scène compétitive. Alors décision justifiée réglementairement, ou position trop stricte ? De toute manière dans cette histoire, Riot est juge et parti, il est l’éditeur, le vendeur, l’organisateur et le tribunal. Alors que faire ?

Pour rappel, en décembre 2013, Riot avait imposé des restrictions sur les jeux auxquels ses joueurs sous contrat n’avaient pas le droit de jouer (ou plus précisément de streamer), avant de faire demi-tour quelques jours après.

 

Vous aimez IEWT ? N’hésitez pas à le faire savoir, et votez In esport we trust pour les Golden Blog Awards 6.

5 COMMENTAIRES

  1. Question de néophyte : les équipes en question peuvent-elles voir leur contrat de sponsoring cassé par G2A au vu de cette disposition ?

    • Si G2A ne peut pas profiter de l’exposition prévue par le contrat de sponsoring, il est fort probable que les conditions entre G2A et les équipes soient modifiées (pas forcément rompues, puisque ces équipes, comme cloud9 possèdent aussi des sections en dehors de LoL).

      • Je vais encore abuser de ta patience mais je ne m’explique pas quelque chose.

        Il est de notoriété publique que G2A, c’est du marché « gris », en tout cas moyennement recommandable. Donc pourquoi est-ce qu’une team décide de se faire sponsoriser par un tel site ? Parce que ce sont les rares entreprises prêtes à mettre la main au portefeuille pour sponsoriser des teams d’eSport ?

        Si c’est Riot qui commence à dégainer, faut-il penser que d’autres éditeurs, Blizzard par exemple, puissent prendre des dispositions similaires ?

        • Mais je t’en prie, demande ! =)
          Officiellement là, c’est pour la raison avancée, et donc la mise en avant d’un service qui sort des termes d’utilisation de LoL. Maintenant, il est évident que ce marché gris, assez peu moral, ce n’est pas forcément le top en terme d’image. Mais le problème, c’est qu’il est super compliqué de trouver des marques prêtes à lâcher des grosses sommes en budget sponsoring… Les top teams arrivent aujourd’hui à décrocher des contrats avec des grandes sociétés (comme Millenium avec Orange par exemple), mais même pour eux, ça reste difficile de trouver une société fiable et prête à investir plusieurs centaines de milliers d’euros.
          Est ce que les autres éditeurs feront pareil ? Difficile à dire, ils n’ont pas la même aura ni le même poids que Riot (qui verse de l’argent aux équipes), mais il est possible que s’ils ont le choix, ils préféreront se passer de ces sociétés… Seulement, il ne faut pas que ça handicape les joueurs/équipes de leur propre scène compétitive. Bref, il y a un juste milieu à trouver, et ce n’est pas forcément évident… :)

REPONDRE