Chez ESPN, ça va être (e)sport

Chez ESPN, ça va être (e)sport

0
PARTAGER

Depuis quelques mois maintenant, ESPN s’est ouvertement rapproché de la scène esport à plusieurs reprises. Au mois d’avril, la chaîne américaine décidait même de diffuser les finales d’Heroes of the Dorm, la compétition mettant aux prises des étudiants américains sur le récent MOBA de Blizzard. Une expérience peu concluante -ou complètement ratée, au choix- devant seulement 96000 téléspectateurs, soit 0,1% de PDM.

Au delà des chiffres, ce sont les attitudes qui avaient pu surprendre, au sein même du groupe de presse américain.

Pire encore, les propos de Colin Cowherd, l’un des journalistes sportifs phare d’ESPN qui tenait ces propos, juste après la diffusion :

  • « Here’s what’s going to get me off the air. If I am ever forced to cover guys playing video games, I will retire and move to a rural fishing village and sell bait. You want me out? Demand video game tournaments on ESPN because that’s what appeared on ESPN 2 yesterday. […] Somebody lock the basement door at mom’s house and don’t let ’em out. I will quit this network if I am ever asked to cover that. I tolerated Donkey Kong. I’ll tell you what that was the equivalent of… of me putting a gun in my mouth and having to listen to that.” 

Colin Cowherd, 28 avril 2015

Et bien, sûrement au plus grand désarroi de Cowherd -et d’un certain nombre d’abonnés de la chaîne qui s’étaient également lâchés sur twitter-, ESPN persiste dans la même voie en se mettant à la recherche d’un « general esport editor », une annonce disponible ici.

Comme indiqué dans l’annonce, ESPN recherche bien plus qu’un simple adepte du copier-coller. En même temps, on parle d’un site qui a montré en un seul article (Faker, the unkillable demon king) davantage que nombre de sites spécialisés…

Pour les intéressés, vous pouvez toujours Apply. Cependant, et avec le post de Richard Lewis hier, indiquant son départ du Daily Dot Esports, il semblerait qu’il y ait un grand favori pour ce poste. Si cela a pour but de nous offrir un peu plus de contenu de qualité, alors here we go…

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE